Aucun évènement trouvé

Le lycée Robert Doisneau a ouvert ses portes en 1958. Sans nom jusqu'aux années 90, on l'appelait alors simplement « lycée de Corbeil ». Son architecture est caractéristique de l'urbanisme des grands ensembles des années 60, y compris dans sa localisation géographique : il est implanté loin du centre ville, à la sortie de Corbeil, et fait partie du quartier des Tarterêts (classé en zone urbaine sensible) dont la construction date de la même époque. Situé « hors les murs », il était déjà l'un des plus gros établissements de l'académie avec un premier cycle, un second cycle jusqu'à la terminale, de l'enseignement général, technologique et professionnel. Il comportait également un internat de 500 places dont il reste des vestiges au 4e étage du bâtiment A.


Malgré sa situation peu facilitante (loin de la gare, dans un quartier difficile), cet établissement a toujours été à la pointe de la pédagogie : on ne compte plus le nombre d'inspecteurs pédagogiques issus du corps enseignant du lycée et le nombre d'élèves qui souhaitent le rejoindre bien que n'étant pas du secteur.
Il a toujours su susciter chez les élèves un sentiment d'appartenance grâce aux actions collectives menées par les enseignants, ceux d'EPS en particulier.
Malgré sa taille (plus de 2500 élèves), il reste un lieu privilégié de rencontres, de partage et un lieu sécurisant pour des élèves très souvent en difficulté sociale.
De la seconde à bac + 3, ce lycée offre à chacune et chacun le choix d'une formation performante et d'un accompagnement personnalisé. Ses résultats aux différents examens sont sa plus belle carte de visite !
Mme Piniau, ancienne chef d'établissement du lycée pour le CNDP, juin 2010.